loading ...

Nos Jardins suspendus

Notes mésopotamiennes

Dans la composition des fragrances de la gamme Révélation abritant les produits Nabucco, Amatys et LOV Parfum Fin, nous utilisons principalement des essences endémiques a la Mésopotamie, présentes il y a 2 500 ans. Nous vous en présentons quelques-unes.

miel

Notes : balsamique, floral, tabac, cire d’abeille, boisé.
C'est dans l'obscurité de la ruche que les abeilles se livrent à un véritable travail alchimique, la transmutation de l'eau sucrée en miel doré. Aussi savoureux qu’énergétique, le miel est un remède en or autant qu’un plaisir gustatif depuis la nuit des temps. C’est également une essence noble en matière de parfumerie où ses effluves doux plus ou moins floraux ou boisés diffèrent selon qu’il provient de fleurs ou d'arbres.

amande

Notes : suave, balsamique, fruit sec, vanillé.
Le fruit vert et velouté de l’amandier cache une coque sous laquelle se trouve une graine comestible : l’amande. Délicatement sucrée – contrairement à l’amande amère, autre variété au caractère bien plus prononcé – la graine de l’amandier est source infinie d’inspiration pour le parfumeur, qui en reconstitue l’accord. L’amande apporte aux parfums une belle note balsamique, suave et gourmande.

romarin

Notes : frais, herbacé, aromatique, camphré et boisé.
Précieuse, l’essence de romarin est obtenue par distillation à la vapeur d’eau des tiges en fleurs d’un arbrisseau. Très utilisé en cuisine dans nombre de recettes sucrées et salées, le romarin est également excellent pour la préparation des vinaigres et des huiles. Du latin rosamarinus, rosée de la mer, le romarin était aussi placé sous les oreillers au Moyen-âge où il avait la réputation de repousser les mauvais esprits, combattre les sorcières ou encore la peste. Dans la Grèce ancienne, les étudiants les portaient en guirlandes pour améliorer leur mémoire. Aujourd’hui, il est associé à des souvenirs heureux, à la fidélité et à l’amour. Son odeur purifierait le corps et l’esprit.

bergamote

Notes : floral frais, lavandé, orange, thé earl grey, poivré.
L’essence de ce fruit – qui serait issu du croisement entre l’orange amère et le citron vert – est obtenue par pression à froid de ses écorces. Typée, elle apporte une fraîcheur marquée et douce à tous les types de produits parfumés. Son odeur augmenterait la puissance mentale, la concentration et permettrait de fournir de plus importants efforts physiques.

oliban

Notes : épicé, boisé, citronné, résineux, balsamique.
L’oliban possède, parmi toutes les notes en parfumerie, l’histoire la plus prestigieuse. Dans l'Antiquité, elle était plus précieuse que l’or. Cette résine issue du Boswellia carterii – obtenue en incisant l'écorce pendant les jours très chauds - est utilisée en médecine et pour certains rituels religieux depuis la Haute Antiquité par nombre de peuples et de cultures, notamment au Moyen-Orient. L’oliban est une variété d’encens à laquelle on prête depuis toujours des vertus spirituelles. Utilisée en parfumerie fine, l’oliban confère aux parfums des tonalités épicées, citronnées et balsamiques qui peut rappeler la myrrhe et l’élémi.

cannelle

Notes : fruité, poivré, vanillé.
La cannelle provient du cannelier. De son écorce, prélevée tous les deux ans, sont tirées des petits fragments qui, une fois grattés, sont séchés à l’air pendant 24 heures. Ils seront ensuite distillés à la vapeur d’eau pour en extraire l’essence. La cannelle est avant tout utilisée dans les parfums épicés mais aussi comme modificateur dans les parfums orientaux. Épice réputée pour aromatiser vins, plats sucrés ou salés, elle est aussi la plus ancienne au monde : on trouve trace de son utilisation en Chine 5 000 ans avant notre ère. 2 000 ans av. J.-C. elle motive déjà nombre d’échanges commerciaux autour du bassin méditerranéen et dans la Bible, elle est même mentionnée à plusieurs reprises sous le nom de Kinamom. Elle donnerait du courage physique ainsi que de l’audace.

vétiver (vetiver sauvage afghan)

Notes : boisé, terreux, racine, fumée, tenace.
Le vétiver est une plante vivace et touffue, poussant à l’état sauvage dont l’une des particularités demeure ses tiges raides sur lesquelles poussent des feuilles longues et très étroites. Ses petites racines contiennent ses principes odoriférants. Le vétiver produit une huile essentielle obtenue par distillation à la vapeur d’eau de ses rhizomes lavés, coupés en morceaux et séchés au soleil. Son essence propose une senteur fine et complexe : aromatique, verte, parfois légèrement fumée. L’huile essentielle de vétiver a une action relaxante profonde. On prête à son parfum des vertus sur le développement de la sagesse, la volonté et la force nerveuse.

myrrhe

Notes : chaud, ambré, aromatique, mousse, résineux.
L'histoire de la myrrhe est aussi ancienne que celle de l'encens : les Egyptiens la connaissent depuis quatre millénaires et l’utilisaient notamment pour les momifications et dans la composition de parfums. On le sait, elle faisait partie également des cadeaux des Rois Mages à l’enfant Jésus. Les Grecs, de leurs côtés, l’utilisaient pour parfumer leurs breuvages. On obtient la myrrhe par exsudation, naturelle ou après incisions par l’action de l'Homme de l’écorce de l’arbre à myrrhe. Le liquide obtenu, blanchâtre et épais à l’origine, se colore par oxydation pour devenir brunâtre. Ensuite, on obtient une essence par distillation à la vapeur d’eau. La note chaude et balsamique de la myrrhe lui vaut d’être souvent utilisée dans les parfums orientaux comme note de fond. D’ailleurs sa senteur particulière peut rappeler le benjoin, l’encens ainsi que la mousse. Outre la parfumerie, l’huile essentielle de myrrhe est aussi utilisée pour la préparation de compositions médicales et dans l’élaboration de liqueurs, telle que la Bénédictine.

jasmin

Notes : floral, fruité, animal, poudré.
Les Perses ont utilisé les premiers l’extrait de jasmin pour parfumer l’air ambiant de leurs habitations. C’est entre juin et octobre qu’il fleurit, et entre juillet et août que ses fleurs sont ramassées si l’on souhaite en tirer le meilleur produit. Aujourd’hui, l’accord jasmin-rose forme le coeur de nombreux parfums de prestige. Il faut dire que ses propriétés olfactives sont connues depuis de nombreux siècles. Fortement symbolique, le jasmin illustre pour les Chinois la douceur féminine tandis que dans l’art médiéval, il était associé à la Vierge Marie. Quant aux Hindous, ils l’appellent encore aujourd’hui « clair de lune des bosquets ».

coriandre

Notes : térébenthine, zesté, poivré, lavande.
L’origine de la coriandre remonte à l’Antiquité où, déjà, elle prospérait sur les terres noires et dans les régions arides. Elle semble même avoir été cultivée dans la Grèce antique au moins depuis le IIème millénaire avant J.-C. tandis que des tablettes provenant de la civilisation mycénienne mentionnent la coriandre comme offrande rituelle pour la confection d’onguents et de produits aromatiques à l’usage des temples et palais. Une tablette, retrouvée à Pylos, fait référence à la coriandre comme étant cultivée pour la fabrication de parfums. Celle que l’on surnomme persil arabe ou encore persil chinois est aujourd’hui cultivée dans plusieurs endroits du monde. Ses fruits séchés, souvent confondus avec des graines, sont réduits en poudre par distillation à la vapeur d’eau et sont utilisés comme épice. Surtout, on en tire une huile essentielle réputée en aromathérapie et bien sûr, en parfumerie de luxe où, dans les senteurs de fougères, de chypres et d’hespéridées, elle envoûte les sens avec volupté.

rose

Note : rose
Vénérée depuis l’Antiquité par d’innombrables poètes et écrivains pour sa beauté mythique et ses couleurs allant du blanc pur au pourpre foncé, la rose est l’une des fleurs les plus riches symboliquement, et l’une des plus appréciées au monde, toutes cultures confondues. Cultivée en Perse depuis plus de 5000 ans et en Grèce depuis l’âge de bronze, cette plante originaire d’Asie Mineure est principalement cultivée aujourd’hui en France, en Turquie, en Bulgarie et au Maroc, dans la magnifique vallée du Daddès. L’essence de rose, issue de la distillation de fleurs fraîchement cueillies à la main, nécessite rapidité et dextérité tant le reine des jardins est délicate. Elle exige également patience et humilité : près de 5 tonnes de roses sont nécessaires à la fabrication d’un seul kilo d’essence. L’absolue de rose, universellement utilisée dans les parfums, sublime toutes les familles olfactives existantes.

acacia

Notes : vert, poudré, miellé.
C’est surtout au printemps que les petites fleurs couleur jaune pimpant du mimosa éclosent, même si l’arbrisseau épineux fleurit tout au long de l’année, pour le plus grand bonheur notamment des oiseaux qui y trouvent refuge. Très odorantes, les fleurs du mimosa séduisent par leur aspect de petites boules duveteuses. C’est surtout en France, en Inde, en Egypte et au Maroc qu’on cultive cette plante, forte de 1500 espèces, utilisée dans les parfums à dominante florale. Les propriétés de cette plante médicinale étaient connues depuis l'Antiquité : les anciens Egyptiens s'en servaient notamment pour les problèmes de peau.

  • Opera
  • miel
  • amande
  • romarin
  • bergamote
  • oliban
  • cannelle
  • vetiver
  • myrrhe
  • jasmin
  • coriandre
  • rose
  • acacia